Déjà 599 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Si. (Seine Saint Denis)

PRIX

29 février 2024

Je suis pour l’abandon d’un système de prix mini car si en cours d’année, il y a une brusque montée des prix soit sur un service, une fourniture, des taxes, alors que les prix sont fixes seulement annuellement on aura des problèmes de tresorerie.
D’autre part, pour chaque activité, chaque region, les prix devront être négocié Indépendamment et revisables en fonction des aleas vus au-dessus.
Mais là encore, les acheteurs jouerons sur les prix d’une même matière, pour aller à la region la moins chère et donc concurrence entre les agriculteurs d’un même produit.

Je pense qu’un système basé sur la remuneration par un pourcentage du prix final de vente au consommateur est plus judicieux, à la condition qu’il n’y ai qu’un seul produit.
Dans l’hypothèse ou le produit final vendu serai un mélange de même produit d’origine differente et de pays differents le calcul serait plus complexe.
J’y vois l’avantage que lorsque les prix finaux vendus aux consommateurs augmentent, le prix payé à l’agriculteur augmenterait, il serait le resultat d’un pourcentage d’un prix de vente final au consommateur.

Je pense aussi que vous devriez etre payé pour l’entretien de la nature.

Votre combat est juste et necessaire.