Déjà 599 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Se. (Dordogne)

PHYTOS

25 février 2024

Il nous manque, en France, 200 matières actives par rapport à l’Europe.

Il serait bon d’avoir une législation française qui se rapporte sans entrave ni carcan à la législation européenne.

Pourquoi encore avoir une institution qui nous met des bâtons dans les roues (ANSES) alors que l’on a déjà l’EFSA et que cette dernière a les moyens de valider ou d’invalider une matière active en Europe ? Arrêtons la sur-transposition franco-française ?