Déjà 599 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Re. (Finistère)

RETRAITES AGRICOLES

24 février 2024

Ancien paysan de 1970 à 2020, mon but à toujours été de produire un lait de qualité sur 20 ha sans chercher à m’agrandir, l’objectif étant que mon travail me fasse vivre et non de nourrir les pauvres à bas coût pour satisfaire nos dirigeants qui oublient leur rôle social en dehors de leurs discours.

Quand le paysan aura compris que l’agrandissement et la technologie à tout va le rend esclave d’un système au profit des classes aisées, il redeviendra le maître de son entreprise et ne sera plus à la merci de décisions imposées par des incompétents au service de la finance. Alors les banquiers, les comptables et les administratifs seront à son service.

Pour anecdote, mon épouse qui était mon associée, avons élevé 4 enfants qui ont une bonne situation et dont un à repris l’exploitation.