Déjà 600 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Ph. (Indre)

CONCURRENCE DÉLOYALE

16 février 2024

Je serais partisan d’un prix minimum garanti en céréales ( ex: 200€ en blé pour 2024) renégociable annuellement.
C’était le cas avec le prix ONIC lors de mon installation.
Le marché à terme ne sert qu’à gaver les fonds de pensions, les financiers de toute sorte, mais surement pas les agriculteurs.