Déjà 600 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Ol (Saône et Loire)

TRANSMISSION-INSTALLATION

17 février 2024

Bonjour, je suis agriculteur reconverti, après 15 ans de cuisine, je me suis installé en 2016 sur une petite exploitation laitière pour passer en bovin viande race Salers en Saône-et-Loire, tout a été le parcours du combattant entre autres l’acquisition du parcellaire, et cela reste encore aujourd’hui malheureusement compliqué.
Je n’ai pas suffisamment de terrain et ce que je vois aujourd’hui c’est que je suis petit à petit entouré uniquement de céréaliers qui récupère les exploitations dans leur totalité, ce qui ne laisse pas de place pour pouvoir récupérer une partie de parcellaire pour pouvoir continuer l’activité.
On pensera ce qu’on veut de la safer mais pour le peu d’expérience que j’ai eu avec eux, ils ne font strictement rien. Pour consolider certaines exploitations. Bien qu’ayant travaillé avec eux pour essayer d’arranger les choses.
Ce n’est peut-être pas aujourd’hui un point très important dans les revendications agricoles, mais je pense qu’il est quand même important de parler du foncier en général car si nous ne voulons pas perdre les exploitations bovines de moyenne ou petite taille, il faudrait peut-être quand même un jour faire quelque chose, à moins bien sûr que l’on ne veuille plus d’arbre de buisson et de bocage !!!
Pour exemple, 8 cessation arrêt et essentiellement retraite pour quasi la totalité, tout a été remis à des céréaliers autour de chez moi, avec bien entendu une bonne partie du parcellaire qui était proche de notre exploitation, des contacts avec la safer et pour un résultat avec 0 hectare obtenu que ce soit en achat ou en location.
Cela ne fait que 7 ans que je suis dans le milieu agricole mais je crois que ça m’a bien suffi à comprendre certains mécanismes. Si je vous fais part de ma pensée aujourd’hui c’est tout en sachant que je n’attends rien en retour puisque je suis bien résigné à ce sujet mais on ne sait jamais si ça pouvait servir dans les années futures à quelques éleveurs, ce serait toujours ça !!!