Déjà 599 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Ma. (Puy-De-Dôme)

MAL-ÊTRE PAYSAN

17 février 2024

Bonjour aujourd’hui notre agriculture va mal je suis agricultrice dans le puy de dôme éleveuse de chèvres avec transformation laitière je vend tout en direct petit élevage de 40 chèvres aujourd’hui au rsa avec 4 enfants dont 1 handicapés je ne peut me verser aucun salaire tout part en factures entre les fournisseurs et la msa qui nous assomme avec 4 a 5000 euros par an c’est horrible étant en hors sol car installer en JA sans DJA je n ai pas le droit aux aides car je n ai pas le bac donc pas prioritaire sur les terrains mon père est agriculteur il va prendre sa retraite en début 2025 des JA avec DJA commence a vouloir ses terres yen a marre toujours pour les gros gaec les petits comme moi meurt et on en peut plus de la pression 2022 et 2023 je n ai pas payer mes cotisations msa car pas les moyens financiers aider moi je ne suis installée en 2020 je ne veut pas arrêter maintenant après m être battu pour mon installation pour mon fils handicapé passionné par ses chèvres. Mon mari travaille avec moi en conjoint collaborateur car a 56 ans personne ne veux l embaucher trop d expérience en PL trop vieux trop cher il y a toujours une excuse. Aidez nous je ne peux même pas payer des vacances a mes enfants je travaille sans relâche pour y donner en factures.
L électricité ont est passé de 120 euros par mois a 450 euros pour l exploitation de 180 euros a 520 euros pour notre maison l aliment que nous donnons a notre chèvre a été réduit car passer de 350 euros tonne a 1100 euros tonnes on ne peut plus payer Jai un échéancier avec sanders qui me harcelle pour payer mais comment faire quand tout augmente sauf nos revenus