Déjà 599 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Ma. (Les Deux-Sèvres)

ADMINISTRATION – CONTRÔLES

17 février 2024

Fiscalité
L’agriculture fait partie des métiers ou la fiscalité est la plus sévère. Sur 100€ gagnés, il n’en reste réellement que 30 à 40€ entre la MSA et les impôts.
Ces 2 points pèsent lourd sur les exploitations, c’est de la trésorerie qui s’envole et bloqué insu le développement des exploitations (agrandissements, confort de travail, emplois ouvrier … de plus, aucun exploitant ne retrouvent sa mise à la retraite vue son niveau de excessivement bas. La MSA indemnise 24€/Jour lorsqu’un exploitant est en arrêt de travail , tout juste de quoi se nourrir, mais en attendant ´, qui paie le service de remplacement ? Nous sommes obligé de prendre des assurances à côté, moins coûteuse que la msa et qui indemnisent beaucoup mieux les exploitants. Trouvez-vous cela normal? On marche sur la tête !
Je suis installé depuis 2023, et vue le contexte de l’année, le bilan s’annonce déjà dans le rouge. Doit-on continuer ?