Déjà 600 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Ma. (Haut-Rhin)

NORMES EXCESSIVES

18 février 2024

Il faut réduire de 50 % les charges administratives, comme toutes les branche agricole la viticulture croule sous les contraintes administratives et surtout si vous faite de la vente directe
Il faut également réduire les charges sociales on ce fait assassiné par la MSA
Il faut aussi réduire les contraintes règlementaires de Paris et Brussel
Refuser les futures facture électronique car c’est encore un flicquage de plus
Limiter les normes environnemental et donner moins de pouvoir à toutes ces associations qui veulent nous apprendre notre métier
L’assurance récolte comme elle est faite n’est pas cohérente.
L’excès d’eau n’est que si la vignes ou le champs est noyer
alors que le grand problème en viticulture et agriculture Bio est l’excès d’eau qui engendre le Mildiou et l’Odium en vignes en céréales il y a d’autres maladie que je ne connait pas
Il y a encore beaucoup de chose a dire … ce sont mes principales