Déjà 599 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Jm. (Isère)

BIO

21 février 2024

l’agriculture en France a besoin de nouveaux.elles installé.es. elle a besoin d’accompagnement et de soutien financier et logistique pour pouvoir amorcer sereinement un changement de pratiques nécessaire aux générations futures. cela ne peut pas se faire sur le revenu des agriculteur.ices. ils et elles ne peuvent pas financer un changement de modèle nécessaires pour toustes. les revendications qui ont été entendues par le gouvernement sont celles qui allaient dans le sens de sa politique de ne-rien-faire-à-moindre-coût en matière écologique et de souveraineté alimentaire, et non celles qui allaient dans le sens de l’agriculture au long cours. la revendication sur le revenu a été oubliée alors qu’elle était la plus unanime et unitaire à travers les différents syndicats. les agriculteur.ices doivent s’engager comme ils et elles savent le faire depuis toujours en faveur de la terre et pour celles et ceux qui viendront après eux.