Déjà 600 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Ge. (Isère)

MAL-ÊTRE PAYSAN

18 février 2024

Je suis arboriculteur depuis 26 ans.
Plus on avance dans le futur, plus on croule sous la paperasse
( assurance ,traçabilité , dossier TIPP ,…..)
De plus , il devient de plus en plus difficile de trouver de la main d’oeuvre qualifiée et compétente. Il faudrait mettre en place des formations, en partenariat en France Travail et les lycées agricoles pour former du personnel sur qui on peut s’appuyer.

Aujourd’hui, il faut former des personnes tous les jours , en pleine récolte ,parce que les personnes ne restent que quelques jours car le travail est physique et mal rémunéré. On voudrait payer plus mais nous ne pouvons pas à cause de l’inflation des intrants, des coûts de production trop élevés….et un non respect de la loi Egalim

Nos produits seraient payés à un prix juste, nous pourrions mieux rémunérés nos saisonniers ,les motivés plus et peut-être embaucher en CDI