Déjà 600 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Fr. (Indre et Loire)

CONCURRENCE DÉLOYALE

17 février 2024

Il est absolument inadmissible que les agriculteurs de l’union européenne ne soient pas soumis aux mêmes règlements dans leur travail. Exemple récents:
1 – l’obligation de détenir, ou de renouveler, un Certiphyto pour l’achat et l’usage de produits phyto, obligation qui est, de plus, payante.
2 – l’obligation de faire contrôler périodiquement les pulvérisateurs (de 5 ans, maintenant ramenée à 3, car probablement pas assez rémunérateur pour les contrôleurs), obligation payante également,
3 – le CSP, maintenant, en plus du Certiphyto.
Ce ne sont quelques exemples qui illustrent la volonté de détruire, par asphyxie l’agriculture à taille familiale.
Il y a, de toute évidence, la volonté de créer une agriculture de firmes, groupes investisseurs ou coopératives.

Il faut appliquer, au sein de l’Europe, l’égalité stricte devant les règlements, et au-delà de l’Europe, la réciprocité dans les normes, sans quoi cette Europe ne sert à rien, pire… Elle doit être mise hors d’état de nuire.

Bon courage à vous et merci pour cette mobilisation.

F. BERTHELOT