Déjà 600 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Fr. (Haute Saône)

AGRI BASHING

24 février 2024

Personnellement, sur mon exploitation, je suis en semidirecte, je me considère donc comme stockeur de carbone. Mes champs sont tout le temps couverts, ce qui évite l’érosion, protège du rayonnement solaire et a ce jour, les agriculteurs travaillent de mieux en mieux et l’application des produits se fait de manière de plus en plus professionnelle. Ils maîtrisent mieux le suivi de leurs cultures. Le matériel, de plus en plus performant, améliore son application.

Traditionnellement, nous travaillons de génération en génération et nous n’avons aucunement envie de transmettre une terre polluée à nos enfants.