Déjà 600 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Em. (Rhône)

IMPORTATIONS

19 février 2024

Les produits agricoles doivent sortir progressivement de l’OMC afin d’aller vers plus d’autonomie et d’autosuffisance française puis européenne.
Ce qui veut dire moins d’importations en échange de voitures ou d’avions. Mais aussi moins d’exportations. Ces échanges font les choux gras de multinationales dont la FNSEA en dirige certaines.
Ce qui veut dire aussi que on importe moins de soja ou autres protéagineux et céréales donc un système d’élevage qui doit parfois changé.
Tout cela induit aussi une augmentation du prix des produits agricoles donc une augmentation de la part de l’alimentation dans le revenu moyen. Les dirigeant d’abord, puis les consommateurs doivent en avoir conscience.
La « TVA sociale » est une première mesure.
Sinon, le climat et la géopolitique vont s’en charger.