Déjà 599 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Em. (Hérault)

ADMINISTRATION – CONTRÔLES

17 février 2024

Ancien viticulteur et par ailleurs expert foncier, je trouve regrettable que l’étiquetage des bouteilles doivent maintenant se conformer aux normes européennes, avec la composition, les calories, etc…

Le vin ne s’apparente pas à des paquets de chips, des boîtes de conserves ou d’autres produits emballés industriellement. Il y avait déjà les sulfites, l’interdiction aux femmes enceintes, qu’ y aura t’il dans 10 ou 20 ans ?

Je ne comprends même pas que les syndicats aient laissé passé ça, si cela continue, le vin sera de plus en plus banalisé, au détriment des vignerons qui déjà souffrent pas mal.