Déjà 600 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Da. (Loir et Cher)

PRIX

24 février 2024

Il y a un vrai problème sur les prix de vente des céréales. 2021 et 2022 ont été de très bonnes années. 2023 est une très mauvaise année en termes de prix de vente des céréales (je viens de vendre du blé tendre à 156 euros, frais de dépôt vente déduits) avec des prix d’achat d’intrants qui ont explosé ( j’ai acheté de l’ammonitrate à plus de 1000 euros la tonne en 2023).

Malgré un résultat 2023 très bas, je continue à payer de la MSA sur la moyenne des 3 dernières années. Je vais payer plus de MSA que j’ai de résultat cette année. Comment faire pour vivre sans trésorerie ? Il n’ est pas normal de vendre nos céréales moins chères que ce que nos grands parents les vendaient il y a 40 ans.

Aujourd’hui le prix du matériel agricole a explosé, tout comme le prix des produits phytos, le prix des engrais est très volatil et peut rapidement devenir exorbitant. Il nous faut donc des prix rémunérateurs, en adéquation avec nos charges.