Déjà 599 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Be. (Gironde)

ADMINISTRATION – CONTRÔLES

28 février 2024

Ma principale inquiétude est due aux taxes et prélèvements qui nous sont faits.
La fiscalité française n’est vraiment pas adaptée au monde agricole, principalement l’impôt et les logiques qui en découlent. Je veux dire par là que certains « crèvent » lorsqu’ils se retrouvent en déficit 2-3 années de suite et qu’ils voient « débarquer » un huissier…