Déjà 599 contributions dans le Cahier National de Doléances et de Propositions !

Arm. (Charente)

RETRAITES AGRICOLES

16 février 2024

30 ans pour que soit enfin reconnue l’exception agriculturelle.
Il est urgent de permettre aux agriculteurs d’obtenir des prix de vente de leurs produits qui leur assurent un revenu décent en corrélation avec la quantité de travail qu’ils fournissent, les compétences qu’ls mettent en jeu et les investissements qu’ils doivent consentir.
Seule un rémunération suffisante leur permettra d’entrevoir une retraite décente.
Bien rémunérer le travail des agriculteurs est le critère majeur pour assurer l’avenir de la profession en motivant l’installation des jeunes.
Les agriculteurs, de par leur maîtrise de la culture de la terre sont le meilleur gage de la protection de l’environnement et la garantie de notre indépendance alimentaire, condition vitale de notre avenir.
Cessons de nous laisser gouverner par des écologistes qui ne savent pas distinguer un grain de blé d’un grain de soja (train de céréales de Pontivy).